Votre enfant chez le dentiste

Donc, bonjour nouveaux parents ! L’Ordre des dentistes du Québec suggère le premier examen après l’éruption des premières dents. Nous examinons sommairement l’enfant et en profitons pour informer les parents sur les mesures d’hygiène. Dans ma pratique, je conseille souvent la première «vraie» visite après 2 ans. En général, les enfants coopèrent très bien… ce n’est pas toujours le cas des parents, pour qui l’événement semble plus stressant. N’en dites pas trop à votre enfant, toute l’équipe est formée pour prendre en charge le petit aussitôt qu’il entre dans la clinique.

L’important est que l’expérience soit amusante ! Montrez-lui plutôt un livre ou un dessin animé pour le préparer, du genre: «Cailloux chez le dentiste », cela fonctionne très bien! Nous savons que les parents préfè- rent un rendez-vous en soirée, malheureusement, cela n’aide pas l’enfant. Nous aurons plus de succès en matinée, car s’il est fatigué, il coopère difficilement et sa visite devient alors négative. Au premier rendez-vous, nous prendrons des photos de ses dents, à l’aide d’une caméra intraorale, qui paraîtra à l’écran du fauteuil dentaire. Généralement, ce petit jeu permet d’apprivoiser les plus coriaces. Si l’enfant est trop difficile, nous ferons le nettoyage à un autre rendezvous. Ce n’est pas grave, il faut respecter son rythme. Mais que faire si votre tout petit a des caries à faire traiter avec anesthé- sie?! Ne dites RIEN! Ne le préparez pas… Faites-nous confiance, vous risquez d’être étonné. À cet âge, l’enfant n’a aucune appréhension envers les traitements dentaires, à moins que cela provienne de l’entourage: famille, école, garderie… Portez plutôt attention à vos propos, évitez les termes : aiguille, piqûre, ça ne fera pas mal, ça fait mal un peu, ça va pincer… Sinon, le petit aura des soupçons.

Il arrive aussi que l’on demande de voir l’enfant seul. N’en soyez pas offusqué, c’est normal, certains enfants deviennent très manipulateurs en présence des parents, mais coopèrent parfaitement en leur absence. Autre situation à éviter, et cela s’adresse davantage aux mamans, ce n’est pas une bonne idée de s’agenouiller près de l’enfant en le tenant par la main en répétant: tout va bien aller… ça ne fera pas mal… Presque à tout coup, c’est la panique et la peur s’installe. Et pour les papas, oubliez votre bonne joke : « il va te piquer avec une grosse aiguille longue de même! » La relation de confiance devient très difficile par la suite. Bref, ne soyez pas inquiet, de nos jours, nous avons plus de difficulté à faire quitter les enfants de la clinique suite à leur rendez-vous qu’à les asseoir sur la chaise! Vos commentaires et propositions sont les bienvenus. Je pourrai m’en inspirer pour de prochaines chroniques. Vous pouvez nous joindre au 848-8000 ou à www.cliniquedentairestoneham.ca

Dr Stéphane Coulome

Clinique dentaire Stoneham

Croniques

Dernières nouvelles